Le référencement et l'expérience utilisateur pour google


graphes google analytic référencement pour google

Avec plus de 200 facteurs pris en compte dans l’algorithme de Google, on comprend aisément toute la complexité des enjeux en matière de référencement. A cela s’ajoute encore le caractère volatile des règles du jeu imposées par la firme, engagée qu’elle est à assurer la qualité des résultats pour toute recherche effectuée par l’internaute.

Les référenceurs sont alors obligés de s’adapter en permanence. Pour vous aider à garder une longueur d’avance, voici une liste des tendances actuelles, à exploiter pour rester dans les bonnes grâces de Google.

L’UTILISATION DU MOTEUR TIGERMAPS SUR KELFOX

Une des tendances actuelles qui a le vent en poupe, le référencement de votre entreprise via KELFOX va augmenter considérablement votre popularité en passant par un backlink sans ancres de qualité correspondant aux dernières tendances de GOOGLE, récemment KELFOX à implémenter aussi la vidéo en version « BETA » afin de mesurer les impacts qui semblent selon ces développeurs et Google quelque chose de positif. Pour moins de deux cent euros, propulser votre entreprise en 1er page de GOOGLE

 

L’EMERGENCE DES BACKLINKS SANS ANCRES

Depuis de nombreuses années, on sait que les liens internet ont joué un rôle central dans les efforts des spécialistes SEO en matière de référencement. Les liens internet s’inscrivent d’ailleurs parmi les éléments qui ont le plus fait l’objet d’optimisation.

Force est cependant d’admettre que la tendance s’est inversée, car désormais, les meilleurs signaux se retrouvent au niveau des backlinks sans ancres, c'est-à-dire des mentions sans aucun rajout de liens.

En effet, les moteurs de recherche sont tout à fait capables d’associer par eux-mêmes des mentions à des marques et de les utiliser dans leur détermination du niveau d’autorité d’un site internet.

A ce sujet, Duane Forrester, ancien chef de produit senior chez Bing a confirmé que Bing utilisait déjà des mentions non liées dans leur stratégie de classement. Il n’y a donc aucune raison de douter que Google ne procède pas de la même manière.

La solution consiste alors à utiliser un outil de surveillance web pour repérer les mentions d’une marque ou d’un produit spécifique, à ajouter au vérificateur de liens.

 

 

L’AUGMENTATION DES FONCTIONNALITES SERP

Désormais, le trafic d’un site internet ne dépend plus uniquement de sa position dans les résultats de recherche. Ce changement s’explique par le fait que les fonctionnalités SERP ont évolué au point que de nombreux autres paramètres doivent être pris en compte dans nos efforts en matière de référencement.

Il faudra donc comprendre et exploiter ces évolutions pour s’assurer d’un bon trafic sans se contenter d’obtenir les premières places dans le classement du moteur de recherche.

 

LES ACTIONS A ENTREPRENDRE CONCRETEMENT

Mettre en place des données structurées

Plus que jamais, les spécialistes SEO doivent faciliter la manière dont les moteurs de recherche interprètent les contenus de leur site internet et les affichent dans les SERPs. La mise en forme en langage HTML doit donc être compréhensible et s’adapter aux exigences de Google.

L’intérêt est ici de mettre en forme des données structurées et facilement déchiffrables par les moteurs de recherche et ce, malgré que Google n’ait jamais apporté la confirmation selon laquelle les données structurées faisaient partie de ses critères de classement.

Toutefois, la stratégie reste bonne, car à travers les outils comme Think Knowledge Graph ou encore les rich snippets, il est possible d’améliorer substantiellement ses listes de recherche et d’arriver à des résultats comme l’amélioration des taux de clics, cette dernière ayant un impact sur le classement en lui-même.

La diversification de résultats de recherche ne peut que constituer une véritable opportunité pour faire en sorte qu’un site internet se distingue de la masse et prenne de l’avance par rapport à ses concurrents.

User de la bonne technique

Il existe plusieurs formats de données structurées, mais la plupart des référenceurs s’en tiennent à la technique de base. Idmedias implémente une technique propre à son algo dans les moteurs de recherche qu'il propose.

Miser sur la rapidité de votre site web

Le succès d’un site internet dépend également pour beaucoup de ses performances, à savoir, sa rapidité. Sa vitesse de fonctionnement ne constitue pas uniquement un signal pris en compte dans son classement, elle se veut être un critère déterminant.

La question se pose alors de savoir à quelle vitesse un site web peut être considéré comme assez rapide pour attirer l’attention des moteurs de recherche. La réponse consiste à faire en sorte qu’il réponde en moins de trois secondes.

Pour y parvenir, vous devez tout d’abord faire des tests de vitesse sur Google. Il s’agit de vérifier les pages calculées et les facteurs pénalisants, puis de corriger ces éléments en obtenant le bon compromis sans pour autant véroler l'expérience utilisateur.

Il va sans dire que passer par un bon technicien SEO permettra de jauger correctement ces paramètres et de mettre en place une stratégie efficace.

 

LA PERTINENCE 2.0

Il faut également garder en tête que pour convaincre Google de la qualité du contenu d’un site internet, il est impératif de disposer effectivement d’éléments pertinents. Google utilise de nombreuses techniques dans son évaluation de la qualité de nos contenus. Parmi elles, il tient compte de ce que l’on appelle l’indexation sémantique latente.

Il va alors procéder à un examen minutieux d’un milliard de pages en repérant les termes utilisés pour faire la connexion entre les termes qui ont un lien entre eux.

Ainsi, il peut établir des attentes par rapport à certains termes en tenant compte du contexte de leur utilisation. C’est tout l’enjeu derrière la mise en place de contenus pertinents et de qualité.

Ainsi, Google est capable d’évaluer si un contenu peut être considéré comme exhaustif en faisant une comparaison avec les résultats de recherche les plus performants. La performance sera jugée par rapport à la satisfaction des utilisateurs eux-mêmes.

Cette capacité de Google à faire le lien entre les termes, les contenus et les contextes oblige tout simplement le référenceur à s’adapter pour que son site internet puisse émettre des signaux spécifiques qui influeront sur son classement lorsqu’une requête est posée par l’internaute sur la base de termes donnés.

 

L’IMPORTANCE DE LA RECHERCHE VOCALE

La recherche vocale est elle aussi devenue un aspect à considérer dans tout travail de référencement quand on sait que 55% des adolescents et 40% des adultes utilisent ce moyen particulier pour faire leur requête. Selon Behshad Behzadi, un intervenant au sein de Google, le pourcentage enregistré dans cette tendance augmente plus rapidement comparé à celui de la recherche classique.

La recherche vocale implique de nouveaux enjeux liés aux mots-clés utilisés par les internautes. Ces derniers utilisent ici des termes plus adaptés à la conversation et au langage verbal qu’au style de communication écrite.

La solution consiste alors à s’aider d’outils comme Rank Tracker qui permet de mettre en évidence les questions les plus susceptibles d’être posées par les utilisateurs.

La recherche se fait par mot-clé ce qui implique d’en suggérer. La version gratuite permet déjà d’obtenir de très bons résultats. Il suffit de choisir la méthode Common Questions avant de faire entrer ses mots-clés.

 

LE ROLE CENTRAL JOUE PAR LE MOBILE

Avec l’essor de la recherche vocale est aussi venue l’importance du mobile en tant qu’outil de recherche. Il faut dire que plus de la moitié des recherches vocales effectuées par les internautes se fait sur appareil mobile.

Ainsi, le classement d’un site internet devient aussi tributaire de la qualité de l’indice mobile-first ainsi que de l’ergonomie du site internet lorsqu’il s’affiche sur mobile. Le référencement mobile gagne désormais sa place aux côtés du référencement classique.

La question se pose alors de savoir quelles actions mener pour répondre aux exigences du référencement mobile. En première phase, vérifiez si vos pages sont adaptées aux mobiles. Le test mobile de Google via votre technicien est donc une étape majeure et doit être effectué pour une bonne expérience utilisateur.

Votre technicien analysera les facteurs problématiques et le cas échéant, les réparera.

 

LA PERSONNALISATION INTENSIFIEE DES SERPS

Enfin, les résultats de recherche se personnalisent de plus en plus ce qui fait que les facteurs de classement traditionnels se sont élargis de même que les informations pertinentes à connaitre concernant l’utilisateur.

Google, Bing et Yahoo personnalisent tous leurs résultats de recherche et ce, de plusieurs façons. En 2011, une expérience a ainsi démontré que plus de 50% des recherches Google étaient personnalisées. Ce résultat a certainement évolué encore plus aujourd’hui.

La solution face à cette personnalisation des SERPS est de s’assurer de la qualité du suivi du classement de son site internet. Le mieux serait encore de faire ce suivi en mode de navigation privée, car ainsi, les résultats seront encore plus impartiaux.

Il faut savoir que lorsqu’un profil fait ses recherches pour la première fois sur la base d’un mot-clé, il est essentiel de faire en sorte d’arriver dans les premiers résultats de recherche. Ainsi, le clic effectué fera de votre site une référence pour l’utilisateur et les recherches subséquentes incluront encore certainement ce même site internet. Ainsi, on pourra dire que votre stratégie de référencement a bien réussi.

Source photo Libre pour usage commercial

0/5  (0 avis)     Déposer un avis Le référencement et l'expérience utilisateur pour google


Dans la même catégorie A lire

01/06/2018 : Google Duplex, un plus pour l’assistant Google
08/03/2018 : Algorithme de Google, ce qu’en pensent les professionnels du SEO
28/11/2017 : Google Phantom ou Fantôme une mise à jour efficace
01/11/2017 : Google Social Signal
29/09/2017 : Google Colibri, un algorithme discret
26/09/2017 : Google Fred une mise à jour algo antispam

Aucun avis.